Scott Pilgrim

1958Willy Higinbotham, spécialiste du nucléaire officiant dans un centre de recherche des Etats-Unis, est régulièrement amené à se servir d’un appareil bien connu : l’oscilloscope, instrument de mesure permettant de visualiser un signal électrique. Ancêtre des geek, l’homme s’en servira pour inventer le fameux tennis, qui est au jeu vidéo ce que le premier planeur est à l’A380. 1983Alors que le jeu vidéo a déjà … Continuer de lire Scott Pilgrim

The Wicker Man

Il est des films peuplés d’ombres, qui se parent de lumière. Des films où l’obscurité, voire l’obscurantisme, l’horreur, l’angoisse, la menace viennent nous heurter de concert, caché derrière une apparente -et séduisante- clarté visuelle. La lumière du soleil, dont l’exposition peut être poussée à l’extrême, agresse la peau des personnages et gangrène leur cerveau, les poussant alors vers la folie. C’est une nature sublime au … Continuer de lire The Wicker Man

Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Après avoir conté l’aventure de Sasha, jeune aristocrate partie à la recherche de son grand-père dans la Russie de la fin du XIXe siècle, Rémi Chayé revient sur les écrans pour notre plus grand plaisir. Comme dans le superbe Tout en haut du monde il y a cinq ans, il s’embarque une fois de plus sur le portrait d’une jeune femme en devenir. Martha Jane … Continuer de lire Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Drunk

Les histoires de clan, ça le connaît à Thomas Vinterberg. Avec Drunk, il retrouve plusieurs de ses familles professionnelles. Celle de Festen et de La Chasse via Mads Mikkelsen et Thomas Bo Larsen, celle de Kurdk et de La Communauté avec la présence de Magnus Millanh et Lars Ranthe, également au casting de La Chasse. Autant de valeurs sûres. Encore aujourd’hui, Festen conserve sa réputation … Continuer de lire Drunk

Sur le chemin de la rédemption

Dès l’ouverture silencieuse, bercée d’un long travelling avant en contre-plongée, le spectateur est amené, en même temps que le soleil se lève, à s’approcher de la First Reformed Church puis à pénétrer à l’intérieur du bâtiment et, enfin, dans l’intimité du protagoniste, le pasteur Ernst Toller. Magnifiquement interprété par Ethan Hawke, l’homme nous dévoile ses doutes, ses souffrances, au fil d’un journal intime qu’il s’impose … Continuer de lire Sur le chemin de la rédemption

Adieu les cons

Un buste en blouse blanche, une silhouette à l’arrière-plan, le tout filtré d’un bout à l’autre du cadre par un écran où scintillent des poumons fragiles. Puis le visage de la patiente, qui se regarde une dernière fois dans le couvercle relevé d’une poubelle métallique, avant d’accepter l’inévitable. Dès les deux premiers plans, Adieu les cons contient tellement de cinéma qu’on a du mal à se concentrer … Continuer de lire Adieu les cons

Josep

Long-métrage d’animation français, Josep évoque l’exode des républicains espagnols suite à la guerre civile qui a divisé le pays en 1936. Aurel, dessinateur de presse reconnu, se penche sur le destin de ces hommes et femmes obligés de franchir les Pyrénées pour fuir une patrie désormée fasciste et trouver refuge en France, à la veille de la Seconde guerre mondiale. Un adolescent, de nos jours, … Continuer de lire Josep

Le Discours

Le Discours est à l’origine une pièce de théâtre écrite par Fabrice Caro, dessinateur et scénariste de bandes dessinées montpelliérain (Zaï Zaï Zaï Zaï, c’était lui). De Molière au Petit Nicolas, Laurent Tirard s’est fait spécialiste des adaptations littéraires et se trouve, sans surprise, aux commandes de ce long-métrage moins léger qu’il n’en a l’air. Qui de mieux, dans ce cas, pour interpréter cette adaptation … Continuer de lire Le Discours

Le Dernier train du Katanga

Plaît-il ? Un film d’action ferroviaire réalisé par le chef op’ de plusieurs Michael Powell, dont Le Narcisse Noir et Les Chaussons rouges ? Nous spectateurs, on catégorise vite, c’est humain. Quand on sait qui est George Miller, à moins de s’approcher du panneau publicitaire, on imagine pas deux secondes voir son nom sur l’affiche des Happy Feet. Alors un patronyme aussi prestigieux que Cardiff, qui a également bossé pour … Continuer de lire Le Dernier train du Katanga

Crime à froid (They call her One Eye)

Il y aurait un livre à écrire avec les films que des réalisateurs populaires ont sorti de l’ombre. Dans le cas de Crime à froid – plus connu sous les titres Thriller et They Call Her one Ey), film suédois de 1973, combien d’entre nous en ont appris l’existence en 2003, lorsque Quentin Tarantino s’exprimait sur les origines de Elle Driver, la tueuse borgne de Kill Bill ? Preuve qu’une … Continuer de lire Crime à froid (They call her One Eye)