L’Ennemi Intime

Les « événements » d’Algérie demeurent tabou en France. Politiquement parlant, déjà, l’emploi des termes « guerre » ou « guerre civile » pour les désigner n’a été officialisé qu’en 1999. Cinématographiquement parlant, ensuite, les longs-métrages sur le sujet connus du grand public n’étant pas monnaie courante. Il y en a bien sûr, tels L’honneur d’un capitaine ou R.A.S., mais L’Ennemi intime, quarante-cinq ans après que l’Algérie a obtenu son indépendance, semblait arriver à point … Continuer de lire L’Ennemi Intime

Nocturama

Septième film du cinéaste Bertrand Bonello, Paris est une fête (titre initial) deviendra à la suite des tragiques attentats de Paris en novembre 2015 : Nocturama. Un simple changement de titre qui pourrait sembler anodin, mais qui souligne pourtant un point essentiel à prendre en compte avant d’aborder cette oeuvre. Il ne s’agit ni d’un film d’actualité ni d’un film « réaliste ». Véritable trompe-l’œil simulant une première … Continuer de lire Nocturama

Le Baltringue

Lagaf’ dans son premier rôle au cinéma, celui de Mr Guy, présentateur vedette d’une émission de télé-achat embarqué malgré lui dans une affaire d’espionnage. A ses côtés, Sam, un agent secret à qui il tape sur le système. Le Baltringue, s’il ne va nulle part, est pourtant un film qui revient de loin. Tout d’abord rédigé par Lagaf’ lui-même, le script sera réécrit dans les … Continuer de lire Le Baltringue

Le Château dans le ciel

Malgré les apparences, il est possible de s’ennuyer devant Le Château dans le ciel, l’oeuvre ayant tout d’abord répondu à un fantasme cinéphile férocement entretenu à l’aube des années 90. Pas encore présente sur nos écrans, l’arlésienne de Miyazaki s’était déjà taillé une réputation de classique. Une oeuvre précieuse mais invisible donc, comme le château lui-même ! Seuls quelques fans se l’étaient procurée, à l’époque, … Continuer de lire Le Château dans le ciel

Scott Pilgrim

1958Willy Higinbotham, spécialiste du nucléaire officiant dans un centre de recherche des Etats-Unis, est régulièrement amené à se servir d’un appareil bien connu : l’oscilloscope, instrument de mesure permettant de visualiser un signal électrique. Ancêtre des geek, l’homme s’en servira pour inventer le fameux tennis, qui est au jeu vidéo ce que le premier planeur est à l’A380. 1983Alors que le jeu vidéo a déjà … Continuer de lire Scott Pilgrim

The Wicker Man

Il est des films peuplés d’ombres, qui se parent de lumière. Des films où l’obscurité, voire l’obscurantisme, l’horreur, l’angoisse, la menace viennent nous heurter de concert, caché derrière une apparente -et séduisante- clarté visuelle. La lumière du soleil, dont l’exposition peut être poussée à l’extrême, agresse la peau des personnages et gangrène leur cerveau, les poussant alors vers la folie. C’est une nature sublime au … Continuer de lire The Wicker Man

Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Après avoir conté l’aventure de Sasha, jeune aristocrate partie à la recherche de son grand-père dans la Russie de la fin du XIXe siècle, Rémi Chayé revient sur les écrans pour notre plus grand plaisir. Comme dans le superbe Tout en haut du monde il y a cinq ans, il s’embarque une fois de plus sur le portrait d’une jeune femme en devenir. Martha Jane … Continuer de lire Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary

Drunk

Les histoires de clan, ça le connaît à Thomas Vinterberg. Avec Drunk, il retrouve plusieurs de ses familles professionnelles. Celle de Festen et de La Chasse via Mads Mikkelsen et Thomas Bo Larsen, celle de Kurdk et de La Communauté avec la présence de Magnus Millanh et Lars Ranthe, également au casting de La Chasse. Autant de valeurs sûres. Encore aujourd’hui, Festen conserve sa réputation … Continuer de lire Drunk

Sur le chemin de la rédemption

Dès l’ouverture silencieuse, long travelling avant en contre-plongée, le spectateur est amené, en même temps que le soleil se lève, à s’approcher de la First Reformed Church puis à pénétrer à l’intérieur du bâtiment et, enfin, dans l’intimité du protagoniste, le pasteur Ernst Toller. Magnifiquement interprété par Ethan Hawke, l’homme nous dévoile ses doutes, ses souffrances, au fil d’un journal intime qu’il s’impose de rédiger … Continuer de lire Sur le chemin de la rédemption

Adieu les cons

Un buste en blouse blanche, une silhouette à l’arrière-plan, le tout filtré d’un bout à l’autre du cadre par un écran où scintillent des poumons fragiles. Puis le visage de la patiente, qui se regarde une dernière fois dans le couvercle relevé d’une poubelle métallique, avant d’accepter l’inévitable. Dès les deux premiers plans, Adieu les cons contient tellement de cinéma qu’on a du mal à se concentrer … Continuer de lire Adieu les cons