Kwaidan

Véritable classique du film d’épouvante japonais, Kwaidan se savoure d’un trait ou bien, comme le permettent les modes de visionnage contemporains, en quatre expériences distinctes afin de distiller toute la substance d’un objet filmique multiforme. Pour comprendre la portée de ce quatuor filmique, il faut remonter aux origines des mythes que Masaki Kobayashi, son réalisateur, met en scène avec une certaine virtuosité. Étrangement, ce film … Continuer de lire Kwaidan

N°1 – Cinéma Sensitif

Après six numéros web parus entre 2014 et 2016, tous disponibles gratuitement, L’Infini Détail a publié son premier numéro imprimé fin 2019 grace à une campagne de financement participatif. La rédactrice en chef Pauline Quinonero et l’équipe se sont mis en quête d’un sujet transversal, qui les amènent eux et leurs lecteurs à questionner la nature profonde de notre rapport à l’image en mouvement. Le … Continuer de lire N°1 – Cinéma Sensitif

The Forest of Love : Deep Cut

«Ceci est une histoire vraie». Malgré lui, l’avertissement est devenu une injonction. Ce que l’on va voir s’est réellement produit, des gens ont réellement souffert, donc prière de prendre cette histoire très au sérieux. Avec le temps, le label «tiré de faits réels» est même devenu un moyen de s’attirer l’attention du public sans qu’il puisse, au fond, remettre en cause le produit fini. Après … Continuer de lire The Forest of Love : Deep Cut

Alphaville

Neuvième film de Jean-Luc Godard, Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution réunit à l’écran Eddie Constantine, Anna Karina et Akim Tamiroff dans un étrange polar de science-fiction, à la croisée de Metropolis, des univers orwelliens ou encore des dystopies de Huxley et de Bradbury. Comme à son habitude, Godard s’attache à appuyer son film sur de nombreuses références philosophiques. Ces citations, si elles peuvent … Continuer de lire Alphaville

David Doukhan, co-créateur des Hommes-livres

Journaliste pour Mad Movies, comédien, fondu de mythologie et de fantastique, David Doukhan revient avec nous sur la conception des Hommes-Livres, superbe album jeunesse écrit, dessiné et colorisé par Virgile Gaillard, d’après une de ses idées. Comment et à quelle époque est née l’idée de départ des Hommes-livres ? Ca m’est apparu un jour où j’assistais à un cours de français en 1ère par le … Continuer de lire David Doukhan, co-créateur des Hommes-livres

Les Stratégies de la peur dans le cinéma d’horreur

Quelles sont « les stratégies de la peur dans le cinéma d’horreur » ?  Étienne Jeannot analyse, dans un essai aussi dense que passionnant, les dispositifs servant d’incubateur à l’effroi dans les films d’horreur. « Il existe autant de façons de faire peur qu’il existe de films. » Cette antienne ne vient pas seulement clôturer l’essai qu’Étienne Jeannot consacre au cinéma d’horreur. Elle est longuement effeuillée à travers l’examen … Continuer de lire Les Stratégies de la peur dans le cinéma d’horreur

Gemini Man

L’utilisation de la 3D par Alfred Hitchcock sur Le Crime était presque parfait, celle par Jack Arnold sur L’Etrange créature du lac noir ou encore par Jean-Luc Godard sur Adieu au langage, le format IMAX et son emploi récent sur tout ou partie de certains longs, par Christopher Nolan… A petite ou grand échelle, le cinéma mute, se cherche. Mais sa constante majeure reste le défilement … Continuer de lire Gemini Man

72e Festival de Locarno – Black Light : A Retrospective of International Black Cinema

Si un film devait à lui seul résumer la teneur de la rétrospective Black Light, le choix se porterait sans aucun doute sur Symbiopsychotaxiplasm : Take One. Film sur un film en train de se faire sans qu’aucun membre de l’équipe de tournage ne connaisse les intentions du réalisateur, le documentaire expérimental du cinéaste afro-américain William Greaves apparait comme un métacommentaire de la réflexion proposée par … Continuer de lire 72e Festival de Locarno – Black Light : A Retrospective of International Black Cinema

Born to Be Blue

Fruit de la rencontre du cinéma et de la musique, de deux passionnés de jazz en général et du travail de Chet Baker en particulier, le long métrage de Robert Budreau est un bel objet culturel sacrifié à l’autel du profit. Ethan Hawke, acteur, auteur, réalisateur et musicien a été poursuivi toute sa vie par le fantôme de ce génie de la musique qu’est Chet … Continuer de lire Born to Be Blue

Ponyo sur la falaise : tendresse wagnérienne

Chez Miyazaki, la frontière est en soi une idée poétique. Pris entre le sol et la stratosphère, les pirates du Château dans le ciel n’avaient pour limite qu’une cité inatteignable, véritable légende tenue au secret par les nuages. Dans Le Château ambulant, une bâtisse faite de bric et de broc permettait, une fois à l’arrêt, de se déplacer d’un bout à l’autre du monde sans bouger, conséquence d’une … Continuer de lire Ponyo sur la falaise : tendresse wagnérienne