Gangs of New York

«Je voulais capter une dimension quasi fantastique qu’on n’aurait jamais perçue [dans un film de vengeance classique]. Une sorte de western, mais dans le cadre d’un eastern. Au lieu de grands espaces verts, on aurait des couloirs étroits, des ruelles lépreuses.» Entre le début et la fin du projet, trois décennies se sont écoulées, principalement à cause de La Porte du Paradis de Michael Cimino. … Continuer de lire Gangs of New York

Titanic : Jack et la mécanique du coeur

  James Cameron n’est jamais meilleur que lorsqu’il parle du temps. Celui qui, dans Teminator 2, hante Sarah Connor tel un compte à rebours. Celui qui, dans Avatar, a vu les hommes dépouiller leur planète durant des années avant d’aller conquérir Pandora. Ou encore celui qui, dans Aliens, sépare Ripley de sa fille laissée sur Terre durant les longues années où elle a erré en … Continuer de lire Titanic : Jack et la mécanique du coeur

Avatar : du génie dans la simplicité

Rassemblés autour de Jakesully, les Na’vi posent la main sur l’épaule les uns des autres, le regard tourné vers cet intrus sorti vainqueur de ses rites de passage. Vu du ciel, le groupe forme un tout insécable, scellé par cette cérémonie qui fait de lui un frère. Sur l’écran, Avatar se poursuit par un fondu enchaîné -technique narrative parmi les plus connues du cinématographe-, et substitue à cette … Continuer de lire Avatar : du génie dans la simplicité