Benedetta : « Un film lesbien blasphématoire »

Malgré cinq minutes de standing ovation au dernier festival de Cannes et un accueil critique chaleureux, Benedetta, dernier film en date de Paul Verhoeven, vient de prouver que le cinéma du Hollandais Violent aura toujours des ennemis.

Lors de la première du film au New York Film Festival, un petit groupe de manifestants a fait entendre sa voix. « Pourquoi ces insultes sans fin envers Jésus ? », peut-on lire sur une des pancartes. Pas décontenancé, le festival a posté des photos et vidéos de la manifestation sur les réseaux sociaux en soulignant combien cela forme une publicité gratuite pour le festival, et pour le film de Paul Verhoeven.

« Si je faisais partie de l’équipe marketing, je sortirais immédiatement un poster avec « un film lesbien blasphématoire » comme tagline », a d’ailleurs ironisé Rafa Sales Ross sur son compte Twitter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s